Double concert de Marie Misamu et Bana OK le 3 janvier 2009 au Millénaire

Coquette dame au regard magnétique, Marie Misamu est une chanteuse de talent marquée par une expression musicale qui détonne dans l’univers feutré de la musique chrétienne. Son aura et sa liberté de ton ont souvent nourri des rumeurs mondaines au détriment de l’originalité, pour ne pas dire, de la singularité de son style. Pour mettre, enfin, la pleine lumière uniquement sur l’artiste et sur son oeuvre, le promoteur Sol Masiala lui offre les clés de la salle Le Millénaire en région parisienne (2.500 places) pour un concert fixé au samedi 3 janvier 2009, de 17 heures à 22 heures. Une première qui concernera également l’orchestre Bana OK qui lui succèdera de 23 heures à l’aube sous la direction de Josky Kiambukuta avec la participation notamment de Malage, Mavatiku Michelino et celle espérée et probable de Lutumba Simaro.

Avec ses 2.500 places, Le Millénaire a été longtemps étiqueté comme une forteresse imprenable pour la musique congolaise où ses cadors avaient joué, au mieux, devant un peu plus d’un millier de personnes. Et plutôt que d’y aller avec fébrilité pour sa première production, Sol Masiala avait tenté, le 25 mai 2006 un coup double avec deux concerts de musique congolaise pour deux publics différents : L’Or Mbongo de 17 heures à 22 heures et Zaïko Langa Langa de minuit à l’aube. Pari réussi avec des affluences record notamment 2.800 billets vendus pour le concert de Zaïko dans une salle fixée réglementairement à 2.500 places. Deux ans et demi plus tard, ce producteur congolais y retourne avec une star patentée de la musique chrétienne : Marie Misamu et une valeur refuge de la rumba congolaise car elle ne déprécie jamais : Bana OK.

Marie Misamu : une popularité inégalée

Son langage peu conventionnel pour affirmer sa foi ainsi que l’assurance dont elle use pour répondre aux questions récurrentes des journalistes avides des potins ont caricaturé l’image de Marie Misamu. Heureusement sans incidence sur la popularité de la chanteuse : sur le site internet You Tube, elle est l’artiste la plus regardée dans la catégorie musique chrétienne avec quatre de ses vidéos qui affolent les compteurs de nombres de visites : 127.000, 127.000 103.000 et 75.000. Cela ne garantit pas, cependant, une bonne affluence au concert car des éléments conjoncturels peuvent très bien refroidir l’intérêt du public. Le promoteur et Marie Misamu en sont parfaitement conscients et se sont astreints à une préparation marquée du sceau du professionnalisme, de la créativité et de l’originalité.

Bana OK dans la foulée du concert réussi du double anniversaire de Lutumba Simaro

Tant qu’il restera des chanteurs exceptionnels comme Josky Kiambukuta, Malage de Lugendo, Lokombe… revivre en concert le répertoire de l’OK Jazz et de Bana OK restera des moments exceptionnels pour tous ceux qui vénèrent la rumba congolaise. La rumba odemba chère à Franco portée des décennies durant est perpétuée aujourd’hui notamment par les chansons de Lutumba et par la voix exceptionnelle de Josky. Le concert du 70ème anniversaire d’âge de Lutumba et de ses 50 ans de carrière, dont le DVD est sur le marché, en a fourni une belle démonstration. Celui du 3 janvier 2009, au Millénaire, sera quasiment du même tonneau d’autant que sont annoncés des invités de renom. Est d’ores et déjà confirmée la présence du chanteur Malage De Lugendo et du guitariste Mavatiku Visi Michelino. Lutumba a, lui aussi, annoncé son souhait d’y être présent et la production s’y attellerait ardemment.

Ce double concert serait suivi d’une autre production dans la même salle avec un orchestre congolais réputé en mars 2009. Sol Masiala qui y travaille déjà annonce l’année 2009 comme un bouquet arborant les plus belles pétales de la musique congolaise.| Botowamungu Kalome (AEM)