Angola : la TAAG signe un contrat de partenariat avec Emirates Airlines

Le ministère angolais des transports et la compagnie Emirates Airlines, ont signé, mardi à Dubaï, un accord de partenariat « stratégique » pour le développement de la TAAG, la compagnie aérienne angolaise. Il s’agit notamment d’un contrat de gestion qui prévoit la mise en place d’un conseil d’administration composé de neuf membres dont cinq seront désignés par le gouvernement angolais et quatre par les Émirats. La Présidence de ce Conseil sera assurée par Emirates avec quatre membres exécutifs tandis que la vice-présidence – secondée par quatre membres non-exécutifs – le sera par le transporteur aérien angolais.

Selon un communiqué de la TAAG, une commission exécutive qui va gérer les affaires courantes sera composée des administrateurs exécutifs nommés par Emirates Airlines dont son Président ainsi que les responsables commercial, opérationnel, financier et administratif.

Avec cette restructuration, la TAAG entend se doter d’une gestion adaptée aux standards internationaux afin d’augmenter l’offre et le nombre de destinations pour les passagers angolais, améliorer la qualité de ses services et élever les niveaux opérationnel et de sécurité de la compagnie. La TAAG va également bénéficier du transfert des connaissances et de l’expertise d’Emirates, notamment en matière de formation et perfectionnement de ses cadres et techniciens. L’accord prévoit également l’acquisition privilégiée des produits et des services du réseau du groupe Emirates.

Les responsables de la TAAG Angola Airlines assurent que tous ces changements n’auront aucun impact négatif sur les salariés et que le but est d’élever le niveau professionnel des employés et d’améliorer leurs conditions de travail.|Jossart Muanza (AEM)