Littérature africaine : nouvelles distinctions instituées en Suisse

Le Prix du livre engagé et celui de l’engagement littéraire seront remis le 28 avril 2016 au salon du livre à Genève. Il s’agit d’une initiative de La CENE Littéraire, association créé il y a près d’un an en Suisse et basée à Ecublens dans l’ouest lausannois. Objectif assigné à ces distinctions : encourager les jeunes africains et afro-descendants à revisiter leur histoire et leur présent à travers le prisme de la culture.

Le Prix du livre engagé récompense un écrivain noir, auteur d’une œuvre littéraire qui « met en exergue une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique ou historique en lien avec le monde noir. ». Parmi ces thématiques : la traite négrière, l’esclavage, la colonisation, la pauvreté, la corruption, le fanatisme religieux, les dictatures, le racisme, le tribalisme, l’immigration … Quant au Prix de l’engagement littéraire, il vise à honorer un écrivain noir engagé, tout au long de sa carrière, dans la défense ou la promotion de l’une de ces causes.

Cinq lauréats ont été retenus pour l’édition littéraire 2015-2016 : Paul Beatty, pour son roman Moi contre les États-Unis d’Amérique ; Hemley Boum pour Les Maquisards; Tania de Montagne pour La vie méconnue de Claudette Colvin, Max Lobé pour Confidences et Lionnel Trouillot pour son ouvrage intitulé Kannjawou.|Jossart Muanza (AEM)