Transport aérien : la RDC et le Congo toujours sur liste noire, l’Angola et le Gabon sous conditions

Le 16 juin 2016, la Commission européenne a mis à jour la liste des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne.  Les transporteurs de12 pays africains notamment sont frappés d’une interdiction totale d’exploitation : Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Érythrée, Guinée équatoriale, Liberia, Libye, Mozambique, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone et Soudan.

Une deuxième liste répertorie les compagnies aériennes dont l’exploitation dans l’UE n’est autorisée que sous certaines conditions: l’Angola (TAAG Angola Airlines), Gabon (Afrijet Business Service): Gabon et Afrique du Sud (Nouvelle air affaires Gabon – SN2AG).

Au total, 216 compagnies aériennes (au monde) sont interdites de vol dans l’espace aérien de l’UE, considéré comme l’un des espaces les plus sûrs au monde grâce à l’application de normes de sécurité aérienne élevées.

En effet, la Commission — en étroite concertation avec les autorités des États membres chargées de la sécurité aérienne — a décidé d’interdire l’exploitation dans l’espace aérien européen des compagnies aériennes qui sont jugées peu sûres ou qui ne sont pas suffisamment contrôlées par leurs autorités nationales.|Jossart Muanza (AEM)

Télécharger la double liste complète  mise à jour le 16/06/2016

La première liste (annexe A) recense toutes les compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’UE. La seconde (annexe B) comprend les compagnies aériennes faisant l’objet de restrictions d’exploitation dans l’UE. Ces deux listes sont régulièrement mises à jour et publiées au Journal officiel de l’Union européenne.